Les capacités d’affaires : Un outil puissant de votre planification stratégique

Les capacités d’affaires : Un outil puissant de votre planification stratégique

Les capacités d’affaires constituent un élément fondamental qui permet et soutient les initiatives de transformation numériques. Les entreprises qui excellent dans la cartographie de leurs capacités existantes et la création d’une feuille de route pour combler l’écart dans leurs capacités futures sont les plus susceptibles de rester en avance sur la concurrence en répondant efficacement à la dynamique de l’industrie et du marché.

Il nous arrive souvent que des dirigeants d’entreprise pose la question : « Comment m’assurer que les nouvelles tendances technologiques soient prises en compte dans mon exercice de planification stratégique pour ajouter de la valeur ».

L’objectif de ce billet est d’expliquer comment la définition des capacités d’affaires (« Business capabilities ») peut être un outil puissant pour enrichir votre exercice de planification stratégique et lier les axes stratégiques de votre organisation aux différents éléments d’architecture de votre entreprise.  Votre CIO (« Chief Information Officer ») ou l’officier responsable de la transformation d’affaires devrait posséder les compétences et expériences pour accompagner l’équipe de dirigeants dans cet exercice.

La définition des capacités d’affaires est une façon structurée de décrire tout ce que l’on doit faire à terme pour remplir sa mission et accomplir sa vision. Ces capacités d’affaires sont indépendantes de la structure organisationnelle, des personnes et de comment les processus sont exécutés.

Le diagramme suivant montre comment les capacités d’affaires sont au cœur de la planification stratégique.  Les capacités d’affaires sont les liens entre le modèle d’affaires et ses processus et sont au centre de l’architecture d’entreprise. Les ovales identifient les rôles de leadership du CIO au sein des activités de la planification stratégique. (Rouge = Imputable, noir = Influence)

Les organisations tirent parti de la modélisation des capacités d’affaires pour exprimer et explorer «ce qui est fait» afin de pouvoir prendre des décisions sur «comment c’est fait». Pour tirer parti de cette définition des capacités d’affaires, celle-ci doit se faire en étroite collaboration avec les dirigeants de l’organisation.  La modélisation des capacités d’affaires doit donc être en lien avec les axes stratégiques de l’organisation :

La modélisation des capacités d’affaires doit identifier les capacités actuelles mais aussi les nouvelles capacités futures à mettre en place en regard des nouveaux objectifs et axes stratégiques de l’organisation.  Cette modélisation permettra également d’identifier les liens avec l’architecture système et technologique de l’organisation.

Les tendances technologiques et innovations de rupture peuvent aussi permettre d’identifier de nouvelles capacités d’affaires et influencer et enrichir le modèle d’affaires.  Par exemple, pour une entreprise manufacturière, la maitrise de la technologie de fabrication additive (« 3D printing ») peut apporter une nouvelle capacité d’affaires de différenciation.

Le diagramme suivant montre la modélisation des capacités d’affaires qui est à la jonction avec d’autres techniques ou formalismes de modélisation d’architecture d’affaires.

Les caractéristiques d’un modèle de capacité d’affaires sont les suivantes:

  • Il couvre l’ensemble de l’entreprise avec des unités et des fonctions transversales.
  • Il s’agit d’un langage commun pour standardiser la communication à travers l’entreprise.
  • Le but est de décrire ce que fait l’entreprise sans entrer dans les détails de la façon dont elle est effectuée.

Voici un exemple de modèle de capacité d’affaires pour une entreprise manufacturière :

Note : nous préconisons l’utilisation de différentes couches utilisant des codes couleurs pour classifier les capacités, identifier leur état de maturité, identifier des priorités de travail, etc.

Bien que les capacités puissent être confondues avec les processus d’affaires, ce sont différents composants d’une entreprise. Les capacités définissent ce qui doit être fait alors que les processus décrivent comment les capacités s’exécutent.

Aux niveaux supérieurs, ils peuvent être très similaires. Les modèles de processus sont dynamiques, avec des améliorations continues évoluant dans le temps, tandis que les capacités restent stables. Les processus d’affaires révèlent comment les affaires se font à un moment donné. Les capacités, en revanche, sont stables, concises, et changent peu.

La capacité offre une vue plus stable de l’entreprise à la direction par rapport à une vue de processus. En résumé, les capacités orchestrent les différents processus qui l’implémentent.

Connectez les processus d’affaires au modèle de capacité d’affaires

La fonction AE (Architecture d’entreprise) doit lier la vue de processus de haut niveau aux capacités d’affaires pour permettre l’analyse d’impact à travers les interdépendances. Le moyen le plus évident consiste à mapper les zones de processus de plus haut niveau dans au moins l’une des capacités d’affaires ciblées. Il est souvent pratique d’utiliser le modèle de chaine de valeur (« Value Chain Model ») pour démontrer les liens.  L’AE reliera également chaque capacité d’affaires à d’autres vues d’architecture en plus des processus, tels que les données, applications et technologies.

En conclusion, les capacités d’affaires constituent un élément fondamental qui permet et soutient les initiatives de transformation d’affaire et numériques que les entreprises entreprennent pour rester concurrentielles dans un marché en constante évolution. Les entreprises qui excellent dans la cartographie de leurs capacités existantes et la création d’une feuille de route pour combler l’écart dans leurs capacités futures sont les plus susceptibles de rester en avance sur la concurrence en répondant efficacement à la dynamique de l’industrie et du marché.

L’activité de connecter les priorités et objectifs stratégiques de haut niveau de l’entreprise aux ressources, aux processus et au paysage système est en soit une capacité d’affaires importante pour votre organisation.  Cette capacité s’appelle l’architecture d’entreprise.  Votre CIO devrait jouer un rôle important à sensibiliser et opérationnaliser cette capacité de façon pertinente pour votre organisation.