Cinq priorités pour les cent premiers jours d’un CIO

3

Cinq priorités pour les cent premiers jours d’un CIO

L’accélération des transformations numériques dans les organisations rend impératif que les 100 premiers jours du CIO (Chief Information Officer, ou VP des Technologies de l’information) soient efficaces et percutants. Les 100 premiers jours d’un CIO constituent une «lune de miel» ou une période de transition qu’il faut bien utiliser.  Il s’agit pour le CIO de construire sa crédibilité et créer la confiance.

Pour réussir dans les 100 premiers jours, les CIO doivent développer un programme de transition complet. Les principales priorités que nous voyons sont organisées autour de ces cinq éléments :

1) Prendre pleinement conscience de la culture d’entreprise et s’y intégrer.

      1. « Meet and Greet » : Créer une relation avec votre équipe devrait être adressé très rapidement. Convoquez une réunion pour tous les membres de votre équipe directe. Cette réunion a deux objectifs : (1) Vous présenter; et (2) montrer que vous êtes accessible et disponible.  N’offrez aucune opinion d’aucune sorte. Expliquez que vous êtes en mode de cueillette d’information.
      2. Une autre priorité d’un nouveau CIO est d’établir de bonnes relations avec les membres du comité exécutif. Les CIO doivent commencer à établir ces relations dès les premiers jours ;
      3. Puisez dans votre cercle immédiat pour obtenir une première perspective sur votre rôle, votre équipe et sur la culture d’entreprise ;
      4. Utilisez votre sphère d’influence pour comprendre la dynamique organisationnelle : identifiez les principaux influenceurs et relations ;
      5. Étendez votre réseau au-delà du cercle d’influence immédiat pour obtenir une image plus large (clients internes/externes, personnel, cercle des CIO d’Eficio) ;
      6. Optimisez le temps passé avec votre manager. Prenez le temps de :
        • Définir votre rôle et vos objectifs de leadership;
        • Demander des documents contextuels et des documents de stratégie;
        • Demander l’avis de vos collègues exécutifs sur l’équipe informatique;
        • Identifier les nuances culturelles;
        • Comprendre la position de votre prédécesseur.
      7. Formez un réseau social interne solide.

 

2) Maîtriser les tâches opérationnelles.    Il arrive parfois que des tâches opérationnelles urgentes doivent être réalisées, ou que des risques doivent être adressés rapidement.  Même s’il faut garder la tête hors de l’eau et garder en tête les enjeux stratégiques, votre prestation à opérationnaliser des dossiers sera remarquée par vos collègues exécutifs et cela participera à la création de crédibilité :

    1. Comprendre les urgences actuelles et les priorités opérationnelles ;
    2. Transformer les défis opérationnels en opportunités ;
    3. Écouter, décider et agir pour créer une crédibilité à court terme ;
    4. Veillez à prendre du temps pour l’autoréflexion et la planification à long terme. Méfiez-vous des pièges opérationnels.

 

3) Produire un plan d’action à long terme (CIO 360)

    1. À l’aide du cadre « Diagnostic CIO 360 » d’Eficio, effectuez une analyse approfondie de la maturité et de la criticité actuelles des pratiques informatiques ;
    2. Dressez une liste de recommandations, regroupez-les en initiatives informatiques et hiérarchisez-les avec les principales parties prenantes. Identifier clairement les « Quick wins » et les initiatives défensives (« Go to Jail ») ;
    3. Adaptez/Créez votre premier budget informatique : comprendre les capacités financières et impliquer votre CFO ;
    4. Produisez un plan directeur sur une fenêtre de 2 à 3 ans ;
    5. Obtenez l’approbation des principales parties prenantes en tirant parti des relations que vous avez développées à vos débuts.

 

4) Démarrer les initiatives « Quick Wins »

    1. Mettez en œuvre des projets à forte valeur ajoutée mais rapides à déployer pour créer une dynamique et une crédibilité.

 

5)  Communications : Restez régulièrement en contact avec vos principales parties prenantes :

    1. Mettez en place des indicateurs de gestion exécutifs (KPI) sur les pratiques informatiques et les projets en cours puis les communiquer ;
    2. Si vous êtes confronté à des initiatives informatiques majeures à livrer, envisagez de mettre en place un PMO (Project management Office) s’il n’est pas déjà en place. Mettez en place des comités de pilotage applicables pour les grands projets ;
    3. Prenez continuellement du recul, réfléchissez et modifiez votre plan pour créer une dynamique.

 

En guise de conclusion, le diagramme suivant (référence Gartner Group) présente une carte des activités fonctionnelles pour un CIO/CTO.   Ces 29 fonctions sont regroupées sous cinq objectifs indiqués en bleu foncé.  Cette carte des activités fonctionnelles peut être utilisée comme vue d’ensemble de toutes les activités pour lesquelles un CIO/CTO est susceptibles d’être responsable. Ce peut être un bon modèle pour prioriser et structurer vos objectifs et les  indicateurs de gestion (KPI) associés.

Les CIO d’Eficio peuvent être de très bons coachs pour vos 100 premiers jours… Contactez nous.